www.marche-auto.fr

Nouveau sur notre site ! les annonces auto

Accueil
Acheter
Annonces
Guide de l'acheteur
Exposer
Conditions d'expo
Guide du vendeur
Informations
Qui sommes nous?
Documents utiles
Nos partenaires
Nous contacter
F.A.Q.

Pourquoi aller sur un auto-marché?

Pour acheter une voiture d’occasion, les offres ne manquent pas.
Plusieurs solutions sont possibles :
- professionnel de l’automobile : concessionnaires, agents ou négociants en occasion.
- petites annonces dans journaux spécialisés ; L’argus, Autoplus, Auto-occasion, etc…
- petites annonces dans "gratuits" : Paruvendu, Top annonces,…
- ventes aux enchères
- internet sites d’annonces ou d’enchères.
- les loueurs, les collaborateurs, etc.
- les auto marchés le dimanche matin
Chaque solution à ses avantages, ses inconvénients ou ses risques.


Auto marchés d’hier et d’aujourd’hui

Longtemps montrés du doigt comme des endroits propices à toutes sortes d’arnaques, encore aujourd’hui, bon nombre de gens pensent que les autos marchés ne sont pas fréquentables. C’est loin d’être le cas aujourd’hui. Il ne faut pas confondre un auto marché officiel avec un lieu de rassemblement sauvage squatté par des vendeurs peu scrupuleux et qui viennent là pour vendre le véhicule maquillé la semaine précédente ou acheté 8 jours avant.
C’est complètement faux, et nous invitons ceux qui pensent encore cela, de faire la démarche, de se rendre sur un vrai auto marché, un des auto marchés de la Fédération, avec toutes les autorisations, son organisation, son responsable et son personnel prêt à renseigner le vendeur ou l’acheteur sur le moindre point de détail et le conseiller sur la façon de réussir sa transaction
Les organisateurs sérieux souffraient de la mauvaise image de marchés sauvages qui s’étaient installés autour de villes à forte densité de population et qui disparaissaient au moindre contrôle de police.


Les avantages d’un auto marché adhérent à la FNAM

Manifestation déclarée :
Un organisateur de marché adhérent de la Fnam, s’engage à prendre les dispositions nécessaires vis-à-vis des administrations compétentes dans le but de permettre à ses clients de vendre ou d’acheter leur véhicule en toute quiétude et en toute légalité en rapport des lois et textes qui encadrent ce type de manifestation.

Sur un auto marché, vous découvrirez en un minimum de temps un vaste choix de véhicules de modèles et de marques différents, présentés pour la majeure partie par leur propriétaire venus de toute la région.

Obligations pour l’exposant : sécurité pour l’acheteur.
A l’enregistrement, chaque exposant a obligatoirement présenté la carte grise du véhicule et sa pièce d’identité.

La ou les identités et adresses sont portées par l’organisateur sur un registre dit « de police », déposé en Préfecture à la suite de chaque manifestation. Ce registre peut permettre de retrouver un éventuel vendeur malveillant.
Une affichette de vente est remise au vendeur. Elle comporte les renseignements sur son véhicule et doit être visible pendant l’exposition du véhicule.
Vous, acheteur, êtes en droit de leur demander ces documents et un vendeur de bonne foi ne doit pas s’offusquer de cette demande.


Sur nos parcs, la "bonne affaire" ne traine pas. Acheter directement à un particulier permet souvent de faire une sérieuse économie, encore faut il prendre quelques précautions.

Si vous êtes néophyte, n’hésitez pas à vous faire accompagner par une personne capable de faire les vérifications les plus importantes.

Il faut être prêt : pour cela, ayez toujours en permanence sur vous :
- Votre permis de conduire(en cas d’essai d’un véhicule)
- Votre chéquier (pour faire une réservation)


Offres sur parking visiteurs : Attention Danger

Les acheteurs ou visiteurs disposent d’un parking séparé du parking exposants, le temps de leur visite. Bien entendu, l’offre à la vente y est formellement interdite.
Il est fortement recommandé de fuir systématiquement tout vendeur « à la sauvette » qui se trouverait à la périphérie de notre zone d’exposition, qui de fait, ne serait pas enregistré sur notre registre de police et donc non identifiable en cas de problème.

Il y a concurrence déloyale vis-à-vis de l’exploitant.


Contrôles avant une transaction :

Un coup de foudre pour un véhicule peut faire oublier quelques contrôles impératifs avant de décider de son acquisition.
Pensez à demander un maximum de renseignements sur le véhicule :
Factures, contrôle technique, suivi d’entretien, certificat de non gage,…

Le magazine L’argus est consultable à l’accueil de tous nos marchés, vous pouvez comparer le prix d’un véhicule par rapport au prix indiqué sur ce magazine et tenir compte de la plus ou moins value kilométrique.

Demandez au vendeur de préciser sur le certificat de cession si le kilométrage inscrit au compteur est le kilométrage réel ou non.
Assurez vous que le vendeur est bien le titulaire de la carte grise et donc le propriétaire du véhicule ou son mandataire, en demandant une pièce d’identité. Un vendeur de bonne foi ne doit pas s’offusquer de cette demande.


La carte grise :

L’examen de la carte grise vous donnera de précieux renseignements. Elle comporte plusieurs dates :
Date de première mise en circulation
Date du certificat
Date du certificat précédent
Le N° d’immatriculation doit être identique à celui porté sur la plaque du véhicule.
Numéro de série qui doit correspondre à celui gravé dans le compartiment moteur.

Cela permet de vérifier qu’il est bien le propriétaire du véhicule, Elle vous indiquera si le véhicule est une première main, s’il a changé plusieurs fois de propriétaire, depuis quand votre vendeur est il le propriétaire.
Vérifiez bien que la carte grise soit au même nom que le certificat de cession qui vous sera remis au moment de la signature de la vente.

Le contrôle technique :

Si le véhicule a plus de 4 ans, réclamez le contrôle technique. Il vous sera nécessaire pour obtenir votre carte nouvelle grise. Il vous renseignera sur l’état général du véhicule. Il peut être vierge ou signaler des défauts dont certains peuvent être soumis à contre visite et qu’il conviendra d’effectuer dans les deux mois qui suivent le contrôle au risque d’avoir à repasser le contrôle.
Le contrôle technique doit obligatoirement être fait par le vendeur.
Un vendeur peut très bien proposer son véhicule à la vente sans passer le contrôle technique si celui ci n’est pas arrivé à échéance et le passer une fois l’acheteur trouvé.

Astuce : assurez vous bien que le document comporte en haut à gauche : visite technique périodique, certains vendeurs se contentent de montrer le document de contre visite qui lui ne mentionne plus les défauts de la visite initiale et sera vierge si les défauts soumis à contre visite ont été réparés. Les défauts non soumis à contre visite n'y aparaîtront plus sans pour autant avoir été réparés.

 

Factures d’entretien :

Réclamez le carnet ou les factures d’entretien du véhicule.
Contrôlez la régularité des vidanges et remplacements de filtres en fonction des kilomètres.
La distribution est un élément important dans l’entretien d’un véhicule. Le non respect de son remplacement peut entrainer de graves ennuis mécaniques.

La carrosserie.

Il est très important de vérifier la carrosserie. Des différences de teinte, des écartements inégaux entre les panneaux de carrosserie peuvent être le signe de réparations suite à un choc. Il est bon de soulever la garniture du coffre pour contrôler des risques de corrosion ou un choc arrière mal réparé. Le compartiment moteur doit aussi être contrôlé au niveau des soudures entre les longerons et la carrosserie.

Vices cachés.
Une réparation importante sur la carrosserie, un passage au marbre, une intervention sur le compteur kilométrique, ou son remplacement sont des faits qui doivent être signalés à l’acheteur. Ces faits peuvent être considérés comme vices cachés et aboutir à l’annulation d’une vente si cela n’a pas été fait avant le transaction.

Après la transaction :

Pour faire établir la nouvelle carte grise à votre nom par la préfecture de votre département, vous devrez être muni des documents suivants :

1-Le certificat de vente rempli par le vendeur ou les vendeurs si la carte grise porte plusieurs noms.
Attention : Dans le cadre d’un héritage, chaque héritier doit fournir un certificat de vente.
2- La nouvelle demande d’immatriculation : remplie par vos soins.
3- L’ancienne carte-grise barrée et signée par le vendeur avec le justificatif de passage au contrôle
Technique (pour les véhicules de plus de 4 ans uniquement).
4- Un certificat de situation ou non-gage fourni par le vendeur, vous garantissant qu’aucune opposition bancaire, judiciaire ou administrative empêchera la vente.
5- Vôtre pièce d’identité et un justificatif de domicile (facture EDF, Téléphone…).

Souscrivez une assurance, même temporaire, dés le premier jour d’utilisation.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’organisateur.

Guide de l’acheteur




,


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marché de l'auto valence
Parking du Centre Commercial Géant Casino Valence 2
tous les dimanches de 8h30 à 12h
Contact : Sinquet Alain
Tel : 06.82.21.25.75.
forum-occasion@wanadoo.fr

 

 

Le marché
Documents utiles
Nos Conseils
Arnaques et sécurité
  • Attention aux arnaques
  • Transaction sécurisée
  • Sécurité du marché-auto
  • Trouver un véhicule
  • Réussir sa transaction